Les tarifs d'un Freelance - Web | Art Création, Graphiste Freelance
15685
post-template-default,single,single-post,postid-15685,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,paspartu_enabled,paspartu_on_bottom_fixed,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

Les tarifs d’un Freelance

qode interactive strata

Les tarifs d’un Freelance

Les tarifs du freelance

Il se murmure du bout des lèvres qu’un freelance serai moins cher qu’une agence ?
Pourquoi ? la qualité de ce qu’il propose ne vaut pas plus ? c’est pas pro comme résultat ?
Essayons de mettre de l’ordre dans cette nébuleuse qu’est le monde du freelance en 5 idées reçues.

1- Le freelance est moins cher qu’une agence

Vrai- Le freelance s’est affranchi, en choisissant de faire cavalier seul, de tout point mort à atteindre en supprimant bon nombre de charges.
Pas de locaux, pas de secrétaire, pas de commerciaux ou voiture de fonction.
Le freelance propose donc des tarifs qui correspondent à votre demande et non à un global dans lequel il inclus tout ce qu’il doit payer.

2- La qualité n’est pas là même

Faux- Souvent le freelance est issu d’une agence ou d’une société dans lequel il occupait un poste dans le graphisme ou la communication.
Souvent, pour les graphistes il était directeur artistique, un rédacteur web ou un community manager est souvent un ancien journaliste ou ancien chargé de clientèle.
Il a tout simplement décidé de voler de ses propres ailes, de vivre où il veut, de déterminer lui même ses prix et ses horaires et de travailler selon sa vision.
C’est un créatif et ce qu’il aime c’est créer.
Exit les réunions de 6 heures sur le budget de la boite, ce qui lui plait c’est avant tout son domaine d’activité.

3- Le freelance ne travaille qu’à distance

Vrai et faux- Vous pouvez fonctionner uniquement à distance, vous pouvez lui demander de venir effectuer la mission dans vos locaux, ou encore vous pouvez vous rencontrer pour mettre en place votre projet et il travaillera à domicile.
Le freelance est flexible dans ces horaires mais aussi dans sa façon de travailler et dans le lieu.
Tout ceci est à déterminer lors de votre premier contact.

4- Le freelance est multi-cartes

Vrai- souvent vrai en tout cas.
Même si le freelance auquel vous allez faire appel à été démarché pour vous créer votre identité visuelle (graphiste), votre site (webmaster) ou pour rédiger vos textes (rédacteur web), il a souvent plusieurs cordes à son arc.
Si ce n’est le cas, le freelance aime s’entourer d’autres freelance, et ensemble vont pourvoir proposer une large gamme de compétences.

5- On ne peut pas toujours faire confiance à un freelance

Vrai et faux- On trouve de tout dans notre monde, le bon comme le meilleur et ce dans tous les secteurs d’activité.
Une agence peut se vendre très bien alors qu’elle n’aura pas nécessairement que des clients satisfaits, il en est de même pour un freelance.
Prenez les précautions d’usages, vérifier les avis sur internet, consultez son site web et ses conditions générales de ventes de prestations.
Regardez s’il existe ailleurs sur le web, autant de choses qui vous permettrons de savoir si vous avez affaire à un freelance de qualité et de renommée.